Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Flash Info

COVID19 : Nous vous rappelons que le port du masque est OBLIGATOIRE pour votre venue aux accueils mairie et services techniques. Merci de votre compréhension.

Vigilance Canicule - Niveau 3

Lire la suite

Distribution de masques durant l'été

Lire la suite

Réouverture de l'aire de jeux 1, 2, 3 Pandières

Après une période de travaux, l'aire de jeux 1, 2,3 Pandières rouvre ses portes, avec une superficie doublée et cinq nouvelles structures multi-activités. Les aventurie...

Lire la suite

Actu locale

Voir toute l'actualitéVoir toute l'actualitéVoir toute l'actualitéVoir toute l'actualitéVoir toute l'actualitéVoir toute l'actualité
Spectacle
Spectacle
03
Oct.
Espace Verger du Caire
Le Cendre
Cirque Gones

Evènement
Evènement
20
Oct.
Espace Culturel Les Justes
Le Cendre
6ème Festival de Marionnettes et de Théâtre d'Objets

Spectacle
Spectacle
08
Nov.
Espace Culturel Les Justes
Claire Ducreux

Spectacle
Spectacle
06
Déc.
Espace Culturel Les Justes
Compagnie de l'Abreuvoir

Publications

v6
v5
v4
v3
v1
v2

Guide des droits et des démarches administratives

Calcul de l'intérêt légal
Fiche pratique

Toute somme due par une personne, à la suite d'une décision de justice, doit être augmentée des intérêts légaux si elle est versée en retard. Le calcul des intérêts varie en fonction des conditions prévues par le jugement, de la date du paiement effectif de la somme due et du taux en vigueur. La somme due est majorée d'un taux d'intérêt simple et, sous conditions, d'un taux majoré.

Intérêts légaux simples

Les intérêts légaux simples courent à compter du jour de la décision (sauf autre date indiquée dans la décision).

La personne condamnée au paiement de la somme ne doit que des intérêts simples si cette somme est versée dans un délai de 2 mois suivant la date d'application du jugement.

Pour calculer des intérêts légaux simples qui sont dus, il faut multiplier la somme due par le nombre de jours de retard et par le taux applicable sur la période. Le résultat est divisé par 100 fois le nombre de jours de l'année (365 jours, que l'année soit ou non bissextile).

Taux d'intérêt légal

Année

Taux des créances des particuliers

Taux des créances des professionnels

2020

2e semestre

3,11 %

0,84 %

1er semestre

3,15 %

0,87 %

2019

2e semestre

3,26 %

0,87 %

1er semestre

3,40 %

0,86 %

2018

2e semestre

3,60 %

0,88 %

1er semestre

3,73 %

0,89 %

2017

2e semestre

3,94 %

0,90 %

1er semestre

4,16 %

0,90 %

2016

2e semestre

4,35 %

0,93 %

1er semestre

4,54 %

1,01 %

2015

2e semestre

4,29 %

0,99 %

1er semestre

4,06 %

0,93 %

2014

0,04 %

0,04 %

2013

0,04 %

0,04 %

2012

0,71 %

0,71 %

2011

0,38 %

0,38 %

Exemple de calcul :

Date du jugement : 1er septembre 2016

Décision : condamnation à payer 2 000 €

Délai d'application de la décision : jour de la décision

Taux d'intérêt légal au 1er septembre 2016 : 4,35% (le créancier est un particulier)

Si le débiteur s'engage à payer le 30 septembre 2016, on obtient :

(2 000 X 29 X 4,35) / (365 X 100) = 6,91

2 000 + 6,91 = 2006,91

Le débiteur devra rembourser 2 006,91 €.

À noter
même si 2016 est une année bissextile, il convient d'utiliser 365 dans le calcul.

Intérêts légaux majorés

Si le débiteur ne paie pas dans un délai de 2 mois suivant la date d'application du jugement, les intérêts sont majorés au-delà de ces 2 mois.

Si le jugement est applicable immédiatement (exécution provisoire), le délai de 2 mois court à partir de la date de la signification du jugement.

Si le jugement est applicable après un délai (jugements susceptibles d'appel ou d'opposition), le délai de 2 mois court à partir du jour d'expiration des voies de recours.

Le taux majoré correspond au taux d'intérêt légal, majoré de 5 points :

Taux d'intérêt légal majoré

Année

Taux d'intérêt légal majoré si le créancier est un particulier

Taux d'intérêt légal majoré pour les autres créanciers (professionnels, etc.)

2020

2e semestre

3,11 % + 5 = 8,11 %

0,84 % + 5 = 5,84 %

1er semestre

3,15 %+ 5 = 8,15 %

0,87 %+ 5 = 5,87 %

2019

2e semestre

3,26 % + 5 = 8,26 %

0,87 % + 5 = 5,87 %

1er semestre

3,40 % + 5 = 8,40 %

0,86 % + 5 = 5,86 %

2018

2e semestre

3,60 % + 5 = 8,60 %

0,88 %+ 5 = 5,88 %

1er semestre

3,73 % +5 = 8,73 %

0,89 % +5 = 5,89 %

2017

2e semestre

3,94 % +5 = 8,94 %

0,90 % +5 = 5,90 %

1er semestre

4,16 % +5 = 9,16 %

0,90 % + 5 = 5,90 %

2016

2e semestre

4,35 % + 5 = 9,35 %

0,93 % + 5 = 5,93 %

1er semestre

4,54 % + 5 = 9,54 %

1,01 % + 5 = 6,01 %

2015

2e semestre

4,29 % + 5 = 9,29 %

0,99 % +5 = 5,99 %

1er semestre

4,06 % + 5 = 9,06 %

0,93 % + 5 = 5,93 %

2014

5,04 %

5,04 %

2013

5,04 %

5,04 %

2012

5,71 %

5,71 %

Pour calculer les intérêts légaux majorés qui sont dus, il faut multiplier la somme due par le nombre de jours de retard et par le taux applicable sur la période. Le résultat est divisé par 100 fois le nombre de jours de l'année (365, que l'année soit ou non bissextile).

Exemple de calcul :

Date du jugement : 1 septembre 2015, signifié le 17 septembre et devient applicable ce même jour

Décision : condamnation à payer 2 000 €

Taux d'intérêt légal en 2015 (2e semestre) : 4,29% (le créancier est un particulier)

Taux d'intérêt légal majoré en 2015 (2e semestre) : 9,29%

Taux d'intérêt légal majoré en 2016 (1er semestre) : 9,54%

Le débiteur doit payer des intérêts majorés à partir du 18 novembre 2015. Si le débiteur rembourse au 10 avril 2016, il faut calculer le montant dû pour chaque période et les additionner de la manière suivante :

  • Montant des intérêts légaux simples échus pour l'année 2015 :

    (2 000 X 61 X 4,29) / (365 X 100) = 14,34 €

  • Montant des intérêts légaux majorés échus pour l'année 2015 :

    (2 000 X 44 X 9,29) / (365 X 100) = 22,40 €

  • Montant des intérêts échus majorés pour l'année 2016 :

    (2 000 X 100 X 9,54) / (365 X 100) = 52,27 €

Le débiteur doit rembourser : 2 000 € + 14,34 € + 22,40 € + 52,27 € = 2 089,01 €

À noter
même si 2016 est une année bissextile, il convient d'utiliser 365 dans le calcul.

Le jugement peut prévoir la capitalisation des intérêts, c'est-à-dire l'obligation d'intégrer, à la fin de chaque année, les intérêts au capital.

Exemple de calcul (avec des intérêts capitalisables) :

Ainsi, en reprenant l'exemple ci-dessus, il faut calculer le montant dû pour l'année 2015, puis l'inclure dans le capital pour le calcul de l'année 2016. Le calcul est effectuée de la manière suivante :

  • Montant des intérêts légaux simples échus pour l'année 2015 :

    (2 000 X 61 X 4,29) / (365 X 100) = 14,34 €

  • Montant des intérêts légaux majorés échus pour l'année 2015 :

    (2 000 X 44 X 9,29) / (365 X 100) = 22,40 €

  • Montant des intérêts produits en 2015 :

    14,34 € + 22,40 € = 36,74 €

  • Montant des intérêts échus majorés pour l'année 2016 :

    (2 036,74 X 100 X 9,54) / (365 X 100) = 53,23 €

Le débiteur doit rembourser : 2 000 € + 36,74 € + 53,23 € = 2 089,97 €

À noter
même si 2016 est une année bissextile, il convient d'utiliser 365 dans le calcul.
Modifié le 18/06/2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de la justice
source www.service-public.fr

Contact

logofooter.jpg

Mairie du Cendre

7, rue de la Mairie
63670 LE CENDRE

 

tel04 73 77 51 00

Horaires d’ouverture au public

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30
et de 14h à 17h

logo2footer.png