Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Flash Info

"ATTENTION TRAVAUX : L'AVENUE CENTRALE SERA FERMÉE A LA CIRCULATION DU 9 AU 15 DÉCEMBRE POUR MISE EN PLACE DES ILLUMINATIONS DE NOEL."

Mise en lumière de la ville

Lire la suite

Information aux riverains pour travaux gênants

Lire la suite

Bienvenue aux nouveaux arrivants

Vous êtes arrivés depuis peu dans la commune du Cendre. Nous sommes heureux de vous accueillir !

L'équipe municipale prête une attention toute particulière à l'accueil de nouveaux arr...

Lire la suite

Actu locale

Voir toute l'actualitéVoir toute l'actualitéVoir toute l'actualité
Evènement
Evènement
13
Déc.
Salle Polyvalente
Espace Culturel Les Justes

Spectacle
Spectacle
15
Déc.
Salle Polyvalente
Le Cendre
Compagnie Longshow

Ecole de Musique
Ecole de Musique
20
Déc.
Espace Culturel Les Justes
Concert des élèves de l'EMM

Spectacle
Spectacle
19
Jan.
Espace Culturel Les Justes
Compagnie Blizzard Concept

Publications

vignette-11
vignette-12
vignette-10
vignette-9
vignette-8
vignette-7

Guide des droits et des démarches administratives

Contrôleur général des prisons : comment y recourir ?
Question-réponse

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) est une autorité administrative indépendante chargée de contrôler l'ensemble des lieux de privation de liberté. Il s'agit des prisons, cellules de garde à vue, hôpitaux psychiatriques, centres de rétention, etc. Il peut être saisi par les personnes privées de liberté ou par une personne ayant connaissance d'une atteinte à leurs droits. Il s'assure du respect des droits fondamentaux des personnes privées de liberté.

Lieux concernés

Le CGLPL peut être saisi du cas d'une personne enfermée ou placée :

  • en établissement pénitentiaire (prison),

  • dans un établissement de santé (hôpital psychiatrique par exemple, pour les personnes privées de leur liberté d'aller de de venir dans un tel établissement),

  • dans une cellule de garde à vue,

  • dans un centre de rétention administrative ou de rétention douanière,

  • dans une zone d'attente de port ou d'aéroport,

  • dans un dépôt d'un palais de justice (cellule où sont placés les personnes avant leur procès ou leur audition par un magistrat),

  • dans un centre éducatif fermé,

  • ou dans un véhicule servant au transport des personnes privées de liberté (fourgon de police...).

Personnes concernées

Le CGLPL peut être saisi par :

  • la personne privée de liberté, même mineure ou de nationalité étrangère,

  • les parents ou tout proche d'une personne privée de liberté,

  • l'avocat d'une personne privée de liberté,

  • un témoin,

  • un membre du personnel intervenant dans l'établissement,

  • association ou une personne morale ayant pour objet le respect des droits fondamentaux,

  • le gouvernement, les parlementaires ou une autre autorité administrative indépendante.

Il peut également décider de se saisir de sa propre initiative.

Toute personne peut informer le CGLPL d'une situation :

  • qu'elle estime porter atteinte à ses droits fondamentaux ou à ceux d'une personne privée de liberté ou qui l'a été récemment (droit à une vie privée, à un avocat...)

  • ou relative aux conditions de garde à vue, de rétention, de détention ou d'hospitalisation d'une personne (conditions d'hygiène, alimentation...)

  • ou relative à l'organisation ou au fonctionnement d'un établissement notamment pénitentiaire ou unité de santé recevant des personnes hospitalisées sans leur consentement. Par exemple, si un prisonnier ne peut pas avoir accès à un médecin.

À savoir
le CGLPL adresse un rapport de visite au(x) ministre(s) concerné(s), le cas échéant en y mentionnant des recommandations. Il peut décider de rendre publics ces rapports. En cas d'infraction commise, le CGLPL peut effectuer un signalement au procureur de la République. Le CGLPL peut aussi saisir les instances disciplinaires des agents publics impliqués.

Par courrier

Le CGLPL peut être saisi par simple courrier postal.

Contrôleur général des lieux de privation de liberté

16/18, quai de la Loire

CS 70048

75921 Paris Cedex 19

01 53 38 47 80

Accès au formulaire de contact

Il n'est pas possible de faire un signalement anonyme. Le courrier doit être signé. En revanche, le nom de la personne ayant fait le signalement ne sera pas révélé par le CGLPL.

À savoir
si c'est une personne en prison qui écrit, le courrier ne peut pas être contrôlé par l'établissement.

En entretien physique

Toute personne enfermée, ses proches ou les personnels de l'établissement peuvent rencontrer le CGLPL à l'occasion d'une de ses visites dans l'établissement concerné. Ces entretiens sont confidentiels.

Les permanences d'accueil sont affichées dans l'établissement et dans les locaux d'accueil des familles.

Établissement pénitentiaire (prison)

Site internet

Modifié le 18/12/2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de la justice
source www.service-public.fr

Contact

logofooter.jpg

Mairie du Cendre

7, rue de la Mairie
63670 LE CENDRE

 

tel04 73 77 51 00

Horaires d’ouverture au public

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30
et de 14h à 17h

logo2footer.png