Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Guide des droits et des démarches administratives

Formation des jeunes : dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima)
Fiche pratique

Remplacement du DIMA par la classe de troisième "prépa-métiers" - 22.02.2019

Ce dispositif sera remplacé par la classe de troisième "prépa-métiers" à la rentrée scolaire 2019.

En attente de la parution des textes modificatifs, le contenu de cette page reste valable.

Un jeune voulant entrer en apprentissage ou rencontrant des difficultés d'adaptation au collège peut demander à accéder à une formation appelée dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima). Cette formation lui permet de commencer une activité professionnelle tout en demeurant sous statut scolaire.

Le Dima comprend :

  • des enseignements généraux (pour au moins la moitié du temps),

  • des enseignements technologiques et pratiques,

  • et des visites et stages en milieu professionnel. Durant ces stages, le jeune est suivi par un tuteur.

Le jeune reste inscrit dans son établissement d'origine durant toute la durée de la formation.

À noter
la formation n'est pas rémunérée, mais le jeune peut percevoir la bourse des lycées.

Le jeune souhaitant intégrer un Dima doit être âgé d'au moins 15 ans au moment de la rentrée scolaire.

L'inscription se fait directement auprès du centre de formation de son choix.

Centre proposant le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima)

Site internet

Le jeune doit avertir de ses démarches le principal du collège où il est encore scolarisé.

Lieu de formation

La formation se déroule :

  • dans le centre de formation choisi par le jeune,

  • et en entreprise pour les périodes où il est en stage.

Le centre informe régulièrement l'établissement dans lequel est inscrit le jeune du déroulement de la formation.

Durée

La formation dure au maximum 1 an.

Elle est interrompue si le jeune signe un contrat d'apprentissage.

Le jeune peut décider d'arrêter son Dima à tout moment pour :

  • réintégrer un cursus scolaire ordinaire, dans l'enseignement général ou professionnel (notamment s'il n'a pas encore 16 ans),

  • ou rejoindre directement la vie active (s'il a plus de 16 ans).

La formation est gratuite.

Modifié le 21/09/2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr