Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Guide des droits et des démarches administratives

Quelles cotisations sociales pour l'époux (ou partenaire de Pacs) collaborateur du micro-entrepreneur ?
Question-réponse

L'époux(se) ou partenaire de Pacs qui a le statut de collaborateur d'un micro-entrepreneur sans être salarié, peut bénéficier de conditions simplifiées de paiement des cotisations sociales. Le statut de collaborateur est réservé à l'époux ou au partenaire de Pacs du micro-entrepreneur. Une personne vivant en couple ne peut pas en bénéficier.

Les cotisations sociales de l'époux (ou au partenaire de Pacs) collaborateur sont calculées sur des bases qui varient selon 2 options :

  • option A : un taux est appliqué à une assiette (le pourcentage du chiffre d'affaires est différent selon l'activité) ;

  • option B : la base est calculée en multipliant ce pourcentage par 1/3 du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) divisé par le taux d'abattement fiscal correspondant à l'activité exercée (71 % pour les activités commerciales, 50 % pour les prestations de services BIC et 34 % pour les prestations de services BNC et les activités libérales).

Versement social forfaitaire du régime micro-social pour le conjoint collaborateur d'un micro-entrepreneur (en 2018)

Activités concernées

Taux de cotisations sociales

Base de calcul : Option A

Option B

Vente de marchandises et fourniture d'hébergement (hôtel, chambre d'hôtes, meublé de tourisme)

12,8 %

58 % du chiffre d'affaires ou des recettes

11 035 €

correspondant à 58 % de 13 508 €/71 %

Prestation de services en BIC

22 %

58 % du chiffre d'affaires

15 669 €

correspondant à 58 % de 13 508 €/50 %

Prestation de services en BNC (agent commercial, exploitant d'auto-école, par exemple)

22 %

58 % des recettes

23 043 €

correspondant à 58 % de 13 508 €/34 %

Professions libérales

22 %

46 % des recettes

18 276 €

correspondant à 46 % de 13 508 €/34 %

Où s'adresser ?

Modifié le 06/05/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr